Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog journal-musulmane-reconvertie
  •   le blog journal-musulmane-reconvertie
  • : Voici mon blog sur ma belle religion qu'est l'islam!!
  • Contact

Recherche

Archives

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 13:04

2 - Education des femmes :


a ) Dans le christianisme :

   Saint-Paul dit dans le Nouveau Testament : "Comme dans toutes les églises des saints, que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis de prendre la parole ; qu'elles se tiennent dans la soumission, selon la loi même le dit. Si elles veulent s'instruire sur quelques points, qu'elles interrogent leur mari à la maison ; car il est inconcevant pour une femme de parler dans une assemblée" (I Corinthiens 14 : 34-35). Des questions se posent face à cela : comment font-elles pour s'instruire si elles ne peuvent pas parler? Si sa seule source d'informations est son mari, comment peuvent-elles élargir leur horizon ou vérifier si ce qu'il dit est vrai ou s'il se trompe?

 

B) Dans le judaïsme :

   Selon le Talmud, "Les femmes sont dispensées de l'étude de la Torah". Certains rabbins déclarent : "que les mots de la Torah soient détruits par le feu est préférable à ce qu'ils soient confiées à une femme". Dans ce cas, la femme n'a même pas le droit d'apprendre. 

 

c) Dans l'islam :

   L'histoire de Khawlah : c'est une femme musulmane dont le mari avait dit dans un moment de colère : "tu es pour moi comme le dos de ma mère". Les arabes païens considéraient cette déclaration comme un divorce qui délivrait l'homme de ses responsabilités, mais ne laissait pas la femme libre de partir ou de se marier. Khawlah alla voir le Prophète (SAWS) pour avoir son avis. Il (SAWS) lui conseilla de patienter car il ne voyait pas une autre solution. Khawlah continua d'argumenter avec le Prophète (SAWS) pour sauver son mariage. Et ensuite, le Coran répondit à l'appel de Khawlah et abolit la coutume inique.

   Une sourate entière ( sourate 58) est appelée "la femme qui argumente". Cette histoire prouve que la femme peut argumenter et que personne ne peut lui imposer de se taire. Elle n'a pas que son mari comme référence en matière de religion.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

justu 04/04/2014 06:47

thanks G