Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog journal-musulmane-reconvertie
  •   le blog journal-musulmane-reconvertie
  • : Voici mon blog sur ma belle religion qu'est l'islam!!
  • Contact

Recherche

Archives

27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 22:31

Et voici un deuxième témoignage d'une soeur qui est assez long!!

Khamala

   Pour commencer, je tiens à préciser que je suis de souche catholique: je suis baptisée, j'ai fait mon catéchisme et ma communion. Mais vu la pratique religieuse de mes parents, j'ai tendance à croire que le cheminement chrétien qui m'était alors présenté n'avait pour seul objectif que de satisfaire ma grand mère qui est très pratiquante .Je dis imposé car à l'époque, rien ne m'ennuyait plus que ces demis- journées interminable de catéchisme à l’église du christ roi (heureusement, il y avait un goûter) aujourd’hui encore, je préfère 10 min de prières 5 fois par jour que 1h30 de messe une fois par semaine ! Pour ce qui été de ma foi, a l'époque, j'avais certes envie de croire en une Entité supérieure qui serait pour moi apaisante et sécurisante, mais je n'avais pas les éléments nécessaire et suffisamment convainquant pour croire en son existence en d'autre termes, j'étais sceptique, en effet déjà a cette époque je trouvais au moins une incohérence. Je ne comprenais pas qu'une religion clamant Dieu comme étant le créateur de toutes choses puisse être en tel décalage avec les affirmations scientifiques réelles, pour moi religion est science ne devait pas être en opposition mais en harmonie ça me paraissait logique.


   Freinée par ces quelques petits soucis de réflexion, j'ai arrêté d'y penser, je ne me posais plus de question, la religion stagnait dans mon esprit, je remettais ce sujet a plus tard. À l'interrogation est ce que tu crois en Dieu je répondais pourquoi pas! Avec quelques réserves.

   Je suis restée dans cette état pendant pas mal d'années .Les religions quels quelles soient étaient pour moi un sujet tellement inintéressant que, chaque fois que le présentateur télé osait en faire mention, je le faisais taire avec la télécommande du coup je n'ai jamais eu aucun préjugé sur l'islam c'est à peine si je savais ce que c’était. Une fille voilée dans la rue ne ma jamais choquée, je ne me souviens d'ailleurs pas avoir fait le lien entre le voile et la religion.

    Il y a de cela trois ans, je suis sortie avec un Algérien (ma mère a commencé a faire la grimace). Ce garçon est un monstre de tendresse de douceur, jamais je ne me suis sentie autant respectée qu'a son contact .Quand j'ai appris qu'il était musulman, je lui est clairement affirmer que jamais je n'adopterai sa religion et que jamais, il ne me forcerai a faire quoi que ce soit. Sur ce, notre relation a gentiment évoluée.


   Curieuse comme je suis, je me suis intéressée a lui, à sa famille, à sa culture et petit a petit, à sa religion (comme par hasard, j'ai commencé à aborder ce dernier point a une période très bénéfiques pour sa foi).


   La rencontre de quelques frères muslims, travaillant dans la même promo que lui, en est la cause. Le but premier n'était bien entendu pas de me convertir mais plutôt d'enrichir ma culture générale.


   Puis un jour un drame est survenu : un de mes camarades de classe a perdu son petit frère et ces deux parents dans un accident de voiture. J'ai eu très mal pour mon ami l'incompréhension régnait dans mon esprit.

   
   Je suis allée a la messe d'enterrement en prenant conscience que le message principale chrétien qui est "DIEU est Amour" ne collait pas du tout avec les circonstances (cette notion m'as tellement été rabâchée au caté que la notion d'épreuve avait totalement disparu de mon esprit). A partir de ce moment là, je ne croyais plus en rien les questions classiques qui font que les athés en générale ne croient pas m'ont atteinte :"si Dieu est amour pourquoi mon ami est devenu orphelin, pourquoi les guerres...). Ces questions venaient s'ajouter à celle de la cohérence avec les sciences ,bref j'étais devenue athée.
(Agnostique serait plus juste)

    Mon copain quand a lui me parlait de l’islam, quand j'abordais le sujet ou via des anecdotes (sans jamais rien m'imposé et avec beaucoup de douceur.


    Un soir; nous en sommes venu a parler de religion est très violemment, je lui ai ordonné de répondre a toutes les questions qui faisaient que je ne croyais plus à ma grande surprise, il a répondu de manière satisfaisante a chacune d'elle, j' ai conclu la discution avec la magnifique phrase : "tu fais des nœuds avec ma tête". Le doute commençait à s'installer en moi, petit a petit, je lui ai demandé de m'en parler et nous en sommes venu au sujet du jugement dernier, puis des vérités scientifiques, tout me paraissaient enfin logique, une religion logique, j'avais du mal à y croire mais je n'étais toujours pas prête à sauter le pas. Ce qui m'as décidé, c'est une grosse trouille, mon ami m'a dit un jour, que ce qui savaient et qui se détournaient finirai en Enfer et avec tout ce que mon ami m'avait raconté je ne pouvais plus me considérer comme ignorante, j'avais peur pour mon avenir dans l'au-delà.

   


    En larme, terrorisée, j'ai parlé de mes craintes a mon copain qui s'est excusé en disant qu'il aurait peut être pas du commencé comme ça, il m'a pris dans ces bras et m'a décrit les beautés de l'islam, je me suis sentie apaisée dans mon cœur, persuadée d'avoir trouvé la bonne voie je me serait endormie tant ces paroles étaient lumineuses et apaisantes. Le 30 mars 2004, j'ai récité la chahada pour la première fois ,un pure instant de bonheur bizarrement les quelques nuits qui ont suivi, j'ai fait des pires cauchemar suivit d'un rêve merveilleux la lettre noune en phonétique m'est apparu en rêve sur fond blanc a moi qui n'avais jamais appris l'arabe.

    La pilule a eu du mal a passé pour mes parents, j'en ai pris pas mal dans ma figure mais aujourd’hui hamdoulila, ça va mieux mon père relativise en se disant elle pourrait être droguée ou prostituée ! Par contre, ma mère a encore un peu de mal !

  Hamdoulila rabya de m'avoir faite musulmane.

   Ma conversion n'étant pas aussi spectaculaire que celle de Yousouf Islam par exemple.
   Je vous passe le Salem que Dieu vous protége et vous guide.

Repost 0
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 22:25

Comme promis, je vous mets des témoignages de reconvertis à l'islam. Ces témoignages nous rappellent toujours qu'Allah est grand et guide qui Il veut sur le droit chemin!!

Pour commencer, voici le témoignage d'une soeur. Je vous laisse le lire inchallah!!

Mouwahida


J'ai 23ans

Convertie depuis 2ans et 3mois (je me suis convertie le jour de doute du jeune de mois de ramadhan 2003)

J’ai l'intention de faire hijra inchaALLAH (cela me permettra entre autre de mieux apprendre l'arabe et l'islam et c'est plus facile de pratiquer)

BREF APPRECU DE MA CONVERSION



Je me suis toujours posée des questions (j'étais chrétienne) et jamais de réponses (ou réponses farfelues) , vers l'age de 12 ans(c'est à partir de cet âge que je me suis intéressée a l'islam) je suis rentrée dans une mosquée avec ma maman, et mon coeur s'est apaisé, je ne peux expliquer ce que j'ai ressenti a ce moment là mais c'était très fort, en sortant de la mosquée j'ai dis a ma mère : "maman, un jour je serais musulmane".

Vers cet age là j'ai fait un rêve, j'étais seule à un carrefour (j'avais plusieurs chemins en face de moi) et comme une puissance qui pesais sur moi m'a dirigée vers un chemin et là je me suis "réveillée" je voyais une lumière aveuglante c'était troooop bizarre, puis lentement la lumière disparaissait.


Les années ont passé et, un jour, y a plus de 2ans, ma voisine me dit qu'elle s'est convertie à l'islam (al hamdoulillah)

Et la je me suis posée des questions (qu'est ce que j'attends depuis tout ce temps pour me convertir? qu'est ce qui m'en empêche.......) puis je suis partie me convertir donc le jour du doute du jeune de mois de ramadhan 2003

Repost 0
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 14:06

Salam aleykoum

Tout d'abord, je vais vous faire part de ma reconversion à l'islam!!

Je m'appelle Naima. J’ai 22 ans et je suis française. Dans ma famille, personne n’a de religion et j’étais pareille qu’eux avant ce fameux jour : le jeudi 27 octobre 2005. Ce jour-là, c’est un des beaux plus jours de ma vie : le jour où j’ai découvert l’Islam, cette religion que je ne connaissais pas bien et qui est si mal vu en France.

Mon histoire commence le jour de mon arrivée à Rennes, je partais pour la première fois de ma vie dans cette grande ville pour aller faire mon BTS. Le jour de mon arrivée, j’ai rencontré un homme qui est devenu très important dans ma vie. Il était syrien et musulman pratiquant. Au début, on parlait pas trop de religion, on apprenait surtout à faire connaissance. Mais 1 ou 2 semaines plus tard, le sujet de la religion est arrivé. J’ai toujours cru qu’il y avait un destin et aussi un paradis et un enfer, qu’il avait une force plus forte que nous, mais je ne croyais pas vraiment en Dieu.

J’ai d’abord essayé la religion chrétienne. J’ai lu la Bible qu’une voisine m’avait prêté et je suis rentrée dans des églises. Même qu’une fois, j’ai fait une prière pour que mon ami musulman reste en France car il devait partir et le seul moyen pour qu’il reste c’était qu’il rate son examen. Et coïncidence, il a raté son examen!! A ce moment-là, j’ai commencé à me dire qu’il avait peut être un Dieu. Mais je ne me sentais pas bien dans cette religion, je ne pourrais pas l’expliquer mais ça ne me convenait pas!!

Pendant un peu plus d’un an, de septembre 2004 à octobre 2005, je me suis intéressée à l’islam. Je posais beaucoup de questions à mon ami sur sa religion. Je le voyais faire sa prière quelque fois devant moi et plus le temps passait, plus je me sentais attiré par l’islam. Plus d’une fois, j’ai voulu aller faire la prière avec lui, d’ailleurs il m’invitait parfois à la faire avec lui, mais je ne voulais la faire en ne croyant pas à fond qu’il existait un Dieu. J’aurais eu l’impression de trahir Dieu et de faire quelque chose de mal.

Pendant l’année 2005, j’ai fait 3 jours de Ramadan. Et l’année suivante, j’ai fait une semaine de Ramadan à Paris.

Justement c’est pendant cette semaine de Ramadan que la révélation m’est apparue : la religion que je cherchais, c’était l’Islam. J’étais à Paris avec mon ami et son groupe de copain et on faisait tous Ramadan. Un soir, juste après avoir mangé après le jeûne, ils avaient décidé d’aller à la mosquée. Ce jour-là, ils m’ont proposé de venir avec eux et curieusement j’ai accepté alors que jusque là, j’avais toujours refusé. J’étais curieuse je pense.

Donc on est parti à la mosquée et mon ami a été voir un couple car les hommes et les femmes sont séparés et étaient dans des lieux différents. Bien sûr, mon ami ne savait où se déroulait la prière des femmes, alors j’ai suivie la femme du couple. J’étais seule et un peu stressée. Et en plus, il m’avait dit que peut être j’aurais pu être refusée et qu’il fallait que je l’appelle si ça passait mal. Mais heureusement, tout s’est bien passé.

J’ai été accueillie par la femme qui organisait la prière et aussi d’autres femmes. Elles m’ont montré comment faire l’ablution et on m’a apporté une djellaba et un voile. Bien sûr, personne ne m’avait pas dit qu’il fallait mettre un voile pour faire la prière et il savait que j’étais contre. Peut être qu’il avait exprès de ne pas le dire. Mais il était trop tard pour faire marche arrière et j’ai accepté de mettre le voile pour la première fois de ma vie. Ensuite, je suis allée prendre une place pour prier et on m’a mise à côté d’une fille qui avait 18 ans et qui surtout parlait bien français. Elle m’a expliqué comment faire la prière (surtout les gestes) et plein de choses sur l’islam. Il a eu 2h de prière et en 2h j’ai appris beaucoup. Je me sentais très bien et je ne voulais plus partir. J’ai senti une telle fraternité entre les sœurs et vraiment j’étais très bien. Je n’avais qu’une envie, c’était de revenir le lendemain.

Ce jour-là, c’était le jeudi 27 octobre 2005. Le jour où j’ai demandé à mon ami de m’acheter un Coran, le jour où je faisais Ramadan et le jour où j’ai fait pour la première fois la prière.

Depuis ce jour-là, je me sens plus que jamais musulmane. Je me suis pas convertie tout de suite, j’ai pris le temps de la réflexion car c’est un engagement pour la vie. Je suis sûre de mon choix. Mon ami m’a apporté quelque chose qui n’a pas de prix et je le remercierai jamais assez pour ça!!

J’ai arrêté de boire de l’alcool et de manger du porc. Je fais mes prières chaque jour. J’ai du tout apprendre sur l’islam par la suite car mon ami était reparti en Syrie en février 2006. J’ai appris à faire la prière en arabe. Je me suis convertie 6 mois plus tard.

Je regrette pas du tout mon choix, c'est le meilleur mode de vie que j'ai vu et les valeurs véhiculé par l'Islam sont celles auquelles j'adhère totalement. J’apprends toujours plus chaque jour et tout ce que j'apprends me renforce de jour en jour dans ma foi hamdoullilah.

Et voilà mon histoire qui n'a rien de spécial.

J'en mettrais d'autres de frères et de soeurs reconvertis inchallah.

 

 

 

Repost 0