Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog journal-musulmane-reconvertie
  •   le blog journal-musulmane-reconvertie
  • : Voici mon blog sur ma belle religion qu'est l'islam!!
  • Contact

Recherche

Archives

11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 19:04

La foi au destin et à la fatalité

Le Destin et l'Arrêt

La place de ce pilier dans la croyance : Croire à ce pilier est un abandon total confiant en la volonté divine. L'homme s'abandonne à Son Maître mais reste indépendant avec une volonté, un libre choix et une décision conséquente. Mais le croyant sait que la liberté a des limites fixées par Dieu. La croyance au destin n'est pas contre la notion de liberté, mais donne une vision différente. Cette liberté dans l'Islam est considérée à partir de l'exercice des facultés humaines actives et des réalisations matérielles et spirituelles que l'homme peut en faire. L'homme est une créature soumise à un ensemble de règles, des lois qui le gèrent, régissent ses mouvements. Le destin permet de supporter les épreuves de ce bas-monde, de préserver leur humanité et de transcender spirituellement au delà des phénomènes universels. Tout ce qu'on perd ici-bas sera récupéré dans l'au-delà.

Définition du Destin et de l'Arrêt : Toute existence est une volonté de Dieu. La volonté divine, l'omnipotence et l'omniscience sont 3 qualités singulières, absolues et vraies sur lesquelles tournent le Destin. Il faut savoir que Dieu a voulu et choisi de créer les êtres conformément à ces paramètres. Cet univers n'est pas venu par hasard, ni par la nature mais par une volonté créatrice, sans aucune influence extérieure. Celui qui a les attributs d'omniscience enveloppant toute chose et l'omnipotence qui permet l'éxécution de toute chose réalisable, qu'il est au-dessus de toute imperfection. Le Destin signifie que Dieu est omniscient dans la prééternité de toute chose, de son passé, son présent et son futur. L'Arrêt signifie que Dieu a crée les choses à son omniscience.

Comment un fidèle peut-il croire au Destin? 
Il doit croire que Dieu a un savoir qui lui permet de connaître le passé, le présent et le futur de toutes les créatures. Ce savoir est appelé la prescience, l'omniscience. Cette prescience est intemporelle car rattachée à l'essence de Dieu qui n'a pas de début. Il ne faut pas croire que Dieu peut ignorer un seul instant quoi que ce soit de l'univers. Ce sont les créatures qui ignorent certaines choses dans ce monde ce qui est adéquat avec leur nature imparfaite. Dieu étant omniscient, il connaît d'une manière précise, le passé, le présent et le futur de toute chose. L'Arrêt révèle la conformité des évènements universels à la prescience divine. Le Destin et l'Arrêt montrent l'ordre infaillible sur lequel Dieu a organisé les univers, aucun évènement n'échappe aux lois générales régissant le monde.

Le Coran : Si personne ne détient l'origine des choses, c'est parce que ça serait antinomique envers Dieu car c'est Lui qui a imposé auw humains des lois universelles qui régissent la matière et son fonctionnement sans consulter personne. Cette organisation divine est appelé "Destin universel". Dieu connaît la mesure, la nature et les termes de toutes les choses avant leur création car c'est Lui qui les a crée. Les créatures n'ont que l'acquisition des actes qu'elles accomplissent avec les moyens existants créés par Dieu. Le savoir permet à l'homme que ce qui se trouve dans le ciel et sur la terre dépend du Créateur. Toute inertie et mouvements se trouvent gravés sur la table bien gardée entre les mains du Seigneur, donc Dieu sait tout ce qu'on fait ici-bas.

La Sunnah : La foi atteint sa plénitude avec la croyance sincère en ce principe. Le Destin comporte le bien et le mal. L'homme peut donc subir une épreuve à son insu comme une aisance surprise sans qu'il soit la cause. On ne peut obliger quelqu'un à commettre du mal puis lui demander de payer pour ce qu'on lui a imposé. Il y a la notion de contrainte.

Signification de la foi en ce pilier : Il faut croire que Dieu connaît tous les actes des humains avant qu'ils soient accomplis. C'est comme ça qu'on éloigne l'opinion de contrainte. Cette opinion consiste à accuser Dieu de nous imposer les actes du mal que nous commettons et de mettre ça sur le destin. Si nous commettons une désobéissance et que quelqu'un nous le reproche, nous répondrons : "c'est le destin". Il ne faut jamais prétexter les actes, mais connaître les raisons du pourquoi on les a fait pour ne pas les recommencer. C'est pas parce que Dieu a crée les moyens qui permettent les actes, ça n'implique pas qu'Il nous a contraint à les faire, ainsi pour le bien et le mal. En effet, tu n'as aucun pouvoir de créer, mais tu as tous les pouvoirs de réviser les actes en combinant les moyens adéquats créés par Dieu. Il faut croire que Dieu connaît tout par une omniscience divine avant que les actes sont commis, sans aucune influence.

 

Les formes du Destin

Première forme du Destin : Dieu sait tout, par cela, on a acquiers la certitude que Dieu connaît tous tes états, tes actes d'obéissance et de désobéissance, tes moyens de subsistance et les termes de ta vie. Par conséquent, Dieu a écrit sur la Table bien gardée les Destinées humaines, mais cette écriture est neutre et impartiale. Dieu n'a besoin nu de temps, ni d'espace pour réaliser son oeuvre ; Il maîtrise l'étendue du temps, le secret de la vie et le contrôle de la matière entre Ses mains, ce qui constitue le catalogue de l'humanité. Exemple : tu achètes un ordinateur et il tombe en panne. Tu accuses qui? Le concepteur ou la machine? La machine bien sûr car le concepteur n'a pas influencé la machine. Alors, pourquoi attribuer la faute à Dieu si l'homme fait quelque chose de mal?

 

Comment Dieu a-t-il écrit les évènements?

La première chose que Dieu créa fut la plume et Il lui a demandéd'écrire ce qui se passera jusqu'au jour de la Résurrection. L'écriture n'est pas decriptive et non influente. La prédestination englobe le cours général et les détails de chaque chose. Dieu a écrit sur la Table ce qu'Il savait de l'homme et rien d'autres. Lorsque le corps d'un foetus est créé, Dieu lui envoie un Ange. Les ordres donnés à l'Ange sont : "écris son gain quotidien, le terme de sa vie, ses actions, son bonheur et ses malheurs". Il ordonne donc d'écrire ce que les gens sont par leur propre volonté et non par contrainte.

Le second degré : Il faut croire à la volonté absolue de Dieu et à l'étendue infinie de Son pouvoir. Tout ce que Dieu veut, soit, et rien de ce qu'Il ne veut pas ne se réalise. Dieu est tout-puissant sur toute chose existente ou non. Dieu ordonne à ses serviteurs de Lui obéir et d'obéir à Ses Messagers. Il aime les gens pieux qui font du bien et n'aime pas les infidèles qui commettent des turpitudes. Les gens sont responsables de leurs actes car ils utilisent les moyens d'une bonne ou mauvaise manière. L'homme vertueux prie et jeûne et l'homme pervers est athée et n'a aucune religion. Tout acte entrepris par l'homme peut se faire en dépit de la volonté universelle.

 

 

Catégories du Destin

  Destin imposé :

Destin universel : C'est tout ce qui se passe dans l'univers et qui ne dépend pas de la volonté humaine, parfois en dépit de celle-ci, comme le mouvement des sphères, la composition des saisons, le changement du temps, les phénomènes naturels et tout ce qui peut causer du bien ou du tort à l'humanité. Personne ne sera jugé sur cela, par contre ça peut apporter de la récompense dans l'au-delà.

 

Destin individuel : C'est tout les mouvements involontaires qui se réalisent en l'homme, sans qu'il participe, comme les battements du coeur, les contractions des boyaux, le sommeil, le réveil, les frissons, le coma, l'engourdissement et la mort. De même par la fait qu'on est crée en tel ou tel endroit, dans un pays, avec des gens précis. On est épargné de la revue des comptes au sujet du mal provoqués par ces choses. Tout ce qui touche l'homme malgré lui, dans ce bas-monde, est en sa faveur car Dieu les récompensera pour son endurance face aux épreuves.

 

Destin opté : C'est tout ce que l'homme fait par sa propre volonté, sans contrainte, et il devra rendre compte car il a fait le choix de faire ses actes grâce aux outils existants. Dieu a crée l'homme intelligent et avec une volonté autonome par laquelle ils font leurs actes et prennent leurs décisions.

 

Sens de l'appropriation des actes

Quand l'homme fait un acte, il s'approprie l'acte que Dieu a crée préalablement ses causes et ses outils. Cela confirme le libre choix de l'homme. En effet, le fait que l'homme n'essaye pas d'éviter les actes contraints montre qu'il se sent pas responsable d'eux. Par contre, ses tentatives pour éviter le mal et de se maîtriser montre qu'il se sent responsable à ce sujet.


Sur quoi se feront les comptes

Ils se feront sur les choix des hommes et la réalisation des actes par un libre choix. Les choix seront jugés sur leur intention aussi. Le fait que Dieu savait dans la prééternité n'implique pas la contrainte de faire ses actes. Malgré le fait que Dieu ait voulu que tel ou tel mal existe, cela n'implique pas qu'Il est content quant à l'éxécution par des hommes. Donc si Dieu a crée les moyens menant au bien et au mal ne nous permettra pas de lui attribuer tout le mal des hommes sur terre.


Fausses argumentations

Les associateurs : Ils sont essayé de s'appuyer sur le Destin et l'Arrêt pour justifier leur culte :

Premièrement : le châtiment : Dieu a subi Son châtiment aux impies d'autrefois à cause de leur injustice. Dieu étant juste, Il ne peut pas les châtier sans raison. Si ces gens s'appuyaient sur le Destin pour soutenir leur dogme, ils sont de 2 sortes : soit ils sont croyants donc doivent glorifier Dieu et ne croivent pas qu'Il les a châtiés sans aucune raison ; soit ils ne sont pas croyants, ce qui rend absurde de leur argumentation par le Destin.

Secondement : l'impie : Si l'impie prétend qu'il a commis son impiété parce que Dieu lui a prédestinée, il a tort car il ne peut pas savoir. Il tient un faux prétexte pour ne pas travailler, ne pas obéir au Créateur et rester dans le polythéisme. Ils ne sont même pas sûrs de ce qu'ils font, ce qui les pousse à accuser Dieu de n'avoir envoyé aucun messager à leurs parents qui leur ont inculqué cette croyance. Le fait que Dieu ait blamé directement les polythéistes sans associer leurs ancêtres avec eux montre le degré individuel de responsabilité des gens et que personne n'assume quoi que ce soit à la place des autres. Les arguments de Dieu sont : l'envoi de messagers, la création des univers, les croyants. Mais, malgré la technologie et le progrès scientifique, l'homme reste ignorant du monde inconnu. Il ne sait même pas ce qui va lui arriver dans l'instant prochain.

Troisièmement : le pervers : Comment il peut s'appuyer sur le Destin pour commettre des perversités qu'on a pas encore commises alors que Dieu a ordonné l'usage du bien? C'est pas raisonnable de dire que Dieu a imposé de voler, de tuer, de mentir...Rien en justifie ce que l'on fait par notre volonté et aucune accusation envers Dieu n'est valable. Dire que Dieu a imposé le mal est un blasphème grave envers Dieu. Il a une condamnation claire de ces prétentions fondées sur des mensonges et de l'ignorance.

Le fait de croire au Destin ne contredit pas l'usage des moyens

Il est recommandé de ne pas se fier uniquement aux moyens car c'est Dieu qui concrétise les résultats et les fruits des efforts dépensés. Le croyant s'en remet à Dieu car il agit et espère avec confiance et sérénité en l'assistance du Seigneur. Ceux qui auront fait du bien ne seront jamais frustrés. L'espoir en Dieu et la confiance en Dieu sont 2 qualités du croyant.


Se soigner fait partie du Destin

Le Prophète (SAWS) a ordonné à ses compagnons de se soigner car Dieu a crée pour chaque maladie une guérison, un remède. Se soigner est une obligation. S'en remettre à Dieu ne veut pas dire qu'on n'a pas le droit d'utiliser les moyens adéquats pour se soigner, bien au contraire. Umar bin Al Khattab lors de sa sortie pour Sham, il sut la propagation de la peste, il a donc décidé de retourner à Médine pour se protéger de la maladie. Il faut utiliser tout ce qui est à notre portée pour ne pas tomber malade.


Risques de polémique au sujet du Destin

Chercher à savoir la nature du Destin implique la connaissance de la nature de l'essence divine, chose qui échappe à la prise sensorielle de l'être humain. Le Prophète (SAWS) a interdit de polémiquer sur le Destin car ça rique de mener l'homme à parler des sujets qui ne relèvent pas de la capacité humaine et de tomber dans l'impiété.


L'influence de la croyance du Destin

La patience et l'endurance : La patience et l'endurance peuvent aider à supporter tout dérangement survenu de ses semblables par l'amour de Dieu. Il se contraint à accepter le mal sans se lamenter sur son sort car il croit que ce qui le touche est une épreuve. S'alarmer pour un mal passé est une calamité, le faire pour un mal qui pourrait arriver est un refus du Destin et une injure contre Dieu. Celui qui est patient aura le secours de Dieu. Quand Dieu veut du bien aux gens, Il les éprouve, celui qui se résigne et accepte, aura la satisfaction de Dieu. Celui qui s'emporte encourre Sa colère. Il ne faut pas se venger, ne se soucier de sa propre personne. Il faut donc s'orner des qualités de la patience et l'endurance, en vue de gagner la récompense divine. Il ne se plaint pas, ne se met pas en colère, ne rend pas le mal par le mal mais par la tolérance, le pardon et la bonté.

La sincérité : La croyance au Destin pousse le croyant à aimer la sincérité et la pratiquer en apparence et en secret, en paroles et en actes, car la sincérité mène au Paradis. Cette qualité complète la foi dans l'islam. La croyance au Destin procure au croyant la paix de sa conscience, l'abondance et la bénédiction dans son gain. Elle peut le sauver et le protéger.

Les signes de l'influence de la croyance au Destin

La parole : Quand le croyant parle, il dit la vérité et s'éloigne du mensonge, quelles que soient les conséquences, car il croit que rien ne peut l'atteindre s'il n'est pas prescrit contre lui.

Dans les relations sociales et économiques : Le croyant est sincère et sérieux, repousse toutes sortes de fraudes, de supercheries et de falsifications. Il croit que son gain lui est prédestiné et qu'il ne peut le manquer. L'homme doit se munir des moyens pour assurer sa subsistance et doit rencontrer son Destin et pas rester chez soi.

La sincérité dans les décisions : Quand le croyant décide d'effectuer un acte, il observe la satisfaction de Dieu, sans s'occuper parce que les gens peuvent dire contre lui, à condition qu'il ne nuise pas à ses semblables. Si tout les gens se rassemblaient pour lui nuire, ils ne le pourront qu'avec la permission de Dieu.

La sincérité dans le comportement : Le croyant n'a pas de fausses apparences, il n'apparaît pas dans un état contraire à ce qu'il est vraiment. Il ne fait pas ostentation de ses oeuvres et ne se vante pas à tort.

Le courage et la confiance en Dieu : La croyance au Destin procure à l'homme un courage illimité, car il sait au fond de lui que la vie tout entière est scellée par le Destin divin.

Voilà comment la croyance au Destin influence les hommes. Dans cette croyance, se trouve la sérénité des coeurs, le repos des corps, le calme des âmes, la détente des nerfs, l'éloignement des soucis et l'apaisement des douleurs et la fraîcheur de la certitude que Dieu est Juste et Miséricordieux.

Ce sont quelques fruits de cette foi que tout croyant doit sentir et percevoir dans sa vie immédiate avant l'autre monde.

Repost 0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 19:24

La foi au jour dernier


La croyance au jour du jugement dernier

Croire fermement en ce que Dieu a enseigné et en ce que le Prophète (SAWS) a transmis à propos de ce qui arrivera après la mort : épreuve de la tombe, résurrection des morts, rassemblement pour la rétribution, témoignages des registres pour ou contre les gens, la balance, le bassin, le pont au-dessus de l'enfer, intercession, Paradis ou Enfer.


L'importance de ce que requiert ce fondement de la loi

Il a une concordance entre la foi en Dieu et au jour du jugement dernier dans plusieurs versets. Pour enraciner ce jour dans la conscience humaine, le Coran ne cesse de rappeler les évènements qui y arriveront d'où le fait qu'il existe plusieurs noms dans le Coran : la Rétribution, l'Heure, la Dernière demeure, le Jour de la rétribution, l'Ouverture, la Rencontre, le Rassemblement...


L'influence de la croyance en ce jour sur la vie des hommes sur la terre

La croyance en ce jour influence la pensée et l'action de l'homme, et même le comportement de ce dernier.

Le croyant : Il considère les gains et les pertes de ce bas monde comme temporaires. Il aura toujours en vue ce qu'il peut gagner ou perdre dans l'au-delà. Il fera le bien quoi qu'il lui en coûte dans cette vie. Il jugera les choses sur les conséquences causées dans l'autre monde. Pour lui, tout ce qui plait à Dieu est bon et tout ce qui provoque sa colère est mauvais. Comme il est persuadé que Dieu le récompensera dans la vie éternelle, tout ce qu'il fait est un acte désintéressé.

L'impie : Il ne se soucie que des bienfaits et des ennuis d'ici-bas seulement. Il ne combattra pas le mal quand il l'évite lui et les siens. Il n'évitera pas les mauvaises actions tant qu'elles ne porteront pas préjudice à ces propres intérêts. ll ne prend pas en conséquence ce qu'il peut lui arriver dans l'au-delà. Son unique objectif est l'argent, les biens concrets, la célérité... Pour cela, il peut recourir à des moyens injustes. La mauvaise action est tout ce qui lui nuit ou lui cause du tort à ses biens comme la mort, la maladie, la perte des biens, la réputation entâchée...

L'oubli fréquent de ce jour

Les gens oublient souvent ce jour à cause du penchant vers les biens de ce monde. Quand ils s'en rappellent, ils pensent aux délices et aux supplices, ce qui diminue l'amour pour ce bas monde.


L'étonnement des athés de l'existence de ce jour

Les athés pensent que la résurrection relève de la fatalité à cause de la décomposition des corps dans la terre. Leur sens sont incapables de saisir la nature de l'Invisible car leurs coeurs ne croient pas.


L'enseignement le plus pertinent des prophètes fut celui de croire au jour du jugement dernier

Tous les prophètes ont appelé leurs peuples et disciples à croire en l'avènement de ce jour. Celui qui renie cela renie aussi la sincérité et la véridicité des prophètes. La négation de ce jour ne repose sur aucune preuve tangible. Les négateurs de la résurrection ont provoqué des doutes chez les gens faibles en posant des questions équivoques que le Coran a réfuté les unes après les autres en montrant leur nullité. lls renient le pouvoir divin, ce qui prouve leur ignorance sur la nature de la vie et de la mort et leur inaptitude à évaluer les choses car leur imaginaire ne peut imaginer une vie après la mort. Tout être doué d'intelligence conçoit nécessairement que celui qui a pu inventer une chose pourra la refaire en cas de destruction.

Dieu a donné l'exemple de son pouvoir absolu de ressusciter les morts comme il les a créés sans peine ni fatigue. Tout intelligent sait que celui qui a accompli une plus grande oeuvre pourra en accomplir une petite et que celui qui peut porter une lourde charge pourra porter une petite. Celui qui a créé les cieux et la terre est certainement capable de ressusciter des os devenus poussières et leur donnera la vie.

Les étapes de création : La perfection ne pourra se réaliser que dans une seconde demeure car Dieu a créé l'homme imparfait car l'homme redevient enfant en vieillissant à cause des degradations des capacités mentales et physiques. Un autre enseignement se trouve dans les étapes de la création de l'homme et dans la transformation du sperme et du sang. Il signifie la facilité de la création par rapport à Dieu car l'homme était un liquide spermatique sans valeur et un caillot de sang sans forme ni vie et pourtant Dieu en créera la vie.

La revivification de la terre aride est une preuve de création : Dès que la pluie tombe, la terre aride se revivifiera et se remuera et donnera de toutes sortes de fruits et de légumes avec toutes sortes de goûts, couleurs, odeurs, forme et parfums.

 

 

Détails de la croyance au jugement dernier


L'épreuve de la tombe et l'interrogatoire des 2 anges : Il incombe de croire à l'épreuve de la tombe et au questionnement de 2 anges qui s'appellent Munkir et Nakir. L'interrogatoire portera sur le monothéisme et sur la foi en Dieu, en l'islam et au Prophète Muhammad (SAWS) comme ceci : qui est ton Seigneur? Quelle est ta religion? Et qui est ton prophète? Le croyant répondra : "mon Seigneur est Allah (SWT), ma religion est l'islam et mon prophète est Muhammad (SAWS)". L'impie répondra : "Je ne sais pas, j'ai entendu les gens dire quelque chose et je l'ai dite".

Les supplices et les délices de la tombe : Si l'on croit que Dieu est omnipotent et que sa puissance est absolue, il faut croire qu'Il peut ressusciter les corps pour les récompenser ou les châtier. Les morts entendent le bruit des pas des gens qui les enterrent. Il a été montré que la tombe sera élargie et que le défunt voit sa demeure dans le Paradis ou dans l'Enfer. Le châtiment les atteindra qu'ils soient enterrés, mangés par les félins ou brûlés, ou éparpillés dans le vent ou crucifiés ou même noyés dans les eaux profondes. Certaines personnes attestent que les incroyants seront châtiés jusqu'à ce que leur cage thoracique soit compressée, d'autres sont brûlés vifs. Lorsque l'homme meurt, il ira soit au Paradis soit en Enfer, il subira les supplices ou jouira des délices corps et âme.



Les signes du jugement dernier

Les signes mineurs : Ces signes montreront l'immoralité des gens, l'aggravation de la justice, la multiplication des épreuves contre les bons gens, l'intensification des tentations des biens de ce monde, l'éloignement des gens du droit chemin et le blasphème constant contre les religions.

Signes : Lorsque la servante engendra sa maîtresse, lorsque les pauvres rivaliseront dans les constructions élevées, 2 grands groupes s'entretueront jusqu'à l'anéantissement malgré qu'ils soient de la même religion, des imposteurs apparaîtront, les savants mouront, les séismes frapperont, les assassinats augmenteront, des grandes constructions apparaîtront, l'homme souhaitera être à sa place des morts, le savoir disparaîtra, l'adultère se propagera, la consommation d'alcool se généralisera, le nombre de femmes augmentera, la confiance se perdra, les musulmans combattront les juifs et les vaincront.

Les signes majeurs :

Le lever du soleil vers l'ouest : Lorsque cet évènement arrivera, les gens trembleront de peur et de désespoir et le repentir sera refusé. C'est un des premiers signes avec l'apparition d'une Bête en plein jour.

L'apparition de la Bête : un animal qui invite les gens à croire en Dieu. Elle apparaîtra juste après le lever du soleil vers l'ouest pour informer les gens de l'imminence de la fin du monde, de la primordialité de l'islam. C'est à ce moment-là que les infidèles se rendront compte de l'erreur fatale de n'avoir cru en la religion et leur repentir sera rejeté.

L'apparition de l'Antéchrist : Cet homme se nommera Antéchrist ainsi à cause des mensonges qu'il dira. Il réalisera des miracles, les croyants se rebelleront contre lui, ils le défieront et le traiteront de menteur. Il aura un certain pouvoir surhumain et fera des miracles comme ressusciter un mort, faire pousser des fruits sur une terre aride, il détient un faux paradis et un faux enfer. Dieu lui enlèvera tous ses pouvoirs à la fin. Il sera tué par Jésus, fils de Marie. Il ne pourra influencer que peu de gens car il ne restera sur terre que peu de temps. C'est une personne jeune, avec des cheveux frisés. Il sera marquée k-f-r (kafir) sur son front. Il sera borgne. Il sortira d'un endroit situé entre Sham et l'Irak. Il restera 40 jours.

La descente de Jésus fils de Marie : A la fin des temps pour appliquer l'islam, faire régner la justice et la paix dans le monde. Il restera le temps qu'il faudra. Il mourra ensuite et tous les musulmans prieront sur lui et il sera enterré à Médine près du Prophète Muhammad (SAWS). Les chrétiens croieront en lui avant le jugement dernier. Il tuera l'Antéchrist et tout ceux qui croieront avec lui, détruira la croix, libèrera le porc et abolira l'impôt pour se conformer à l'islam.
L'apparition des Gog et Magog : Dhu-l-Qarnayn avait construit une barrière entre un autre peuple et les Gog et Magog à la demande de l'autre peuple. A la fin du monde, cette barrière va être détruite et les Gog et Magog libérés. Ils vont jaillir de tout côtés. Le début de leurs troupes vont passer par le lac Tibériade pour le boire entièrement. Ils vont provoquer une grande guerre sur terre.

 

 

Le début du jour du Jugement dernier

Le Jour Dernier commencera par un grand changement dans l'univers comme la déchirure du ciel, la dispersion des étoiles, le débordement des mers et océans, le décrochement  du soleil, l'obscurcissement et l'éparpillement des étoiles. Cela se passera après le 1er souffle de la trompe pour que tout s'évanouissent dans les cieux et la terre. La terre et les montagnes seront soulevées puis tassées d'un seul coup. Le ciel se fendra tandis que se tiendront les Anges sur ses côtés et 8 porteront le Trône de ton Seigneur. Puis Raphaël soufflera une 2ème fois dans la trompe.


La résurrection

Le 2ème permettra la résurrection des êtres humains qui seront rassemblés pour être juger par Dieu. La résurrection se fera corps et âme. A ce moment-là, les mécréants s'apercevront de la vérité. Le premier à être résuscité sera le Prophète Muhammad (SAWS).


Le Rassemblement ou hashr

Le Rassemblement se fera dans un seul endroit après que les gens aient été ressuscités et sortis de leurs tombes. Les gens seront déchaussés et torses nus et hommes incironcis. Mais, ce jour-là est tellement grave que les gens ne se regarderont pas. Les gens souffreront beaucoup car le soleil sera à un mile des gens et ils baigneront dans leurs sueurs. Selon leurs péchés, ils baigneront des chevilles jusqu'à leurs bouches. Seuls certains seront ombragés par le Trône de Dieu : un gouverneur juste, un jeune qui aura grandi dans l'adoration de Dieu, un homme avec le coeur attaché aux mosquées, 2 hommes qui se sont aimés pour Dieu et qui se sont réunis ou séparés pour Dieu, un homme qui a résisté à la tentation d'une belle femme, un homme qui a fait don en cachette sans que les gens le sachent, un homme isolé qui s'est rappelé Dieu jusqu'à ce qu'il ait pleuré.


L'intercession des prophètes

Quand les gens perdront espoir, ils se dirigeront vers les prophètes pour solliciter leur intercession. Chaque prophète les orienteront vers son successeur jusqu'à Muhammad (SAWS). Puis, il se prosternera et adressera des louanges à Dieu jusqu'à ce que Dieu lui dira de se relever et qu'Il exaucera toutes ses demandes et son intercession. Grâce à cette intercession sortiront de l'Enfer ceux qui n'ont rien associé à Dieu. Cette intercession sera en faveur de ceux de la communauté musulmane qui ont commis des péchés mineurs et majeurs ou les 2 ensemble.


Exposition des comptes et rétribution équitable

La rétribution se fera après connaissance des actes commis dans la vie d'ici-bas. Suite à un interrogatoire difficile, une lecture des registres, un visionnage des faits et une administration des preuves, la sentence tombera et la récompense s'en suivra. C'est une justice équitable qui sera rendue. Le jugement se fera seul devant Dieu sans intermédiaire. Les gens sauvés recevront leurs registres dans les mains droites. Les gens perdus recevront leurs registres derrière leurs dos. En réalité, personne ne méritera le Paradis sauf avec la miséricorde de Dieu qu'Il donne à qui il veut. Chacun lira le répertoire de ses actes le jour du jugement dernier pour prendre conscience de ce qu'il aura fait, car les Anges ont transcrit dans les moindres détails les actes des humains.


La diversité du jugement

Il aura des gens qui auront un jugement simple et seront jugés sur leurs actes discrètement. Ensuite, Dieu les graciera et les laissera partir au Paradis. En fait, le Seigneur cachera le serviteur et lui fera avouer ses actes. Il le pardonnera et lui remettra le registre de ses bienfaits et on le dirigera vers le Paradis.
D'autres personnes seront jugés sévèrement. Dieu débattra à l'examen de leurs actes et des motifs et arguments de leurs péchés devant tout le monde et rigoureusement. Et ils iront en Enfer ensuite.
On est interrogé sur ce qu'on a fait dans son passé, sur sa science, sa richesse, son corps.


La terre témoignera de ce qui se passera sur elle

La terre témoignera par un violent tremblement et fera sortir ses fardeaux. Ce jour-là, la terre contera son histoire. Elle témoignera sur tout ce qu'un homme ou une femme a fait sur elle et dira il a fait ceci et cela tel ou tel jour. Il aura plusieurs témoignages ce jour-là : l'ouïe, les yeux, la peau.


La Balance ou mizan

La Balance est bien réelle et c’est l’outil de l’équité absolue pour le passage des actes. Elle a de vrais plateaux : dans l’un, il a les registres et dans l’autre, la carte qui contient la profession de foi. On pèse aussi les actes accomplis dans ce bas monde, des registres où il a les actes et les acteurs eux-mêmes.



Le pont ou sirat

Après le passage dans la Balance et le dressement des comptes, un pont sera mis au-dessus de l’Enfer et tout le monde passera dessus, bons ou mauvais. Celui qui se tient droit sur le chemin de Dieu dans ce bas monde se tiendra sur le pont.

 

Le passage des gens sur le pont : Les hommes franchiront le pont selon leurs bonnes actions. Certains le franchiront à la vitesse du regard, d’autres à celle de l’éclair, d’autres à celle du vent, d’autres à celle d’un cheval pur sang, d’autres à celle d’un chameau. Certains le passeront à la course, d’autres en marchant, d’autres en rampant et d’autres seront emportés et précipités en Enfer avec des crochets en fer qui arracheront les hommes selon leurs péchés.


Dernière épreuve avant d'accéder au paradis

Après le pont, les gens seront immobilisés pour se rendre compte les uns des autres, se pardonner et s’appliquer la loi du talion.



Le Bassin

A chaque prophète, il a un grand bassin que Dieu lui a fait cadeau le Jour du jugement dernier. Le plus étendu, le plus délicieux et le plus fréquenté sera celui du prophète Muhammad (SAWS). Chaque prophète se tiendra debout devant son bassin, tenant dans sa main un bâton, invitant sa communauté à boire.

 

Description du Bassin : Son bassin a un largeur de 1 mois de marche, ses angles sont pareils, son eau est plus blanche que le lait, son parfum est plus délicieux que le musc et ses capes plus nombreuses que les étoiles dans le ciel. Celui qui y boira n’aura plus jamais soif. Son abreuvage est alimenté des boissons du Paradis, du fleuve al-Kawthar. Il fait pousser le musc, les perles, l’or et toutes sortes de diamant.

 

L’emplacement du Bassin : Il se trouve dans les aires de l’au-delà avant le pont et la balance, quand les gens sortiront de leurs tombes, ils se dirigeront vers le bassin pour étancher leur soif. Ils seront abreuvés selon leurs besoins et intentions. Certains seront accueillis par le Prophète (SAWS) et abreuvés de ses mains, d’autres seront chassés et éloignés du Prophète (SAWS). Les parents qui auront accepté la mort de leur enfant impubère seront abreuvés par leurs enfants, mais ceux qui n’auront pas accepté seront rejetés par leurs enfants. Le prophète de chaque communauté boira le premier de son bassin.



Le Paradis

C’est un lieu paisible, au milieu des jardins et des sources. Les gens seront vêtus de satin et de brocart et placés face à face. Il aura des Houris aux grands yeux. Ils demandent toutes sortes de fruits. Ce bonheur sera saisissable par les sens et l’ombre, le plaisir de se trouver dans une oasis pleine de fraîcheur, recouverte de verdure où coulent des ruisseaux. Les Houris seront plus belles, plus chaleureuses et plus douces que les femmes humaines. Les gens trouveront tout ce qu’ils veulent. Mais cette vie doit se mériter par les actes accomplis dans l’obéissance de Dieu.

 

Le Prophète (SAWS) a vu le Paradis : Le fleuve al-Kawthar est entouré de tentes en perles et aura un sol en musc. Le Paradis est composé de 7 jardins célestes avoisinants, le Firdaws est le meilleur vu sa place médiane et son altitude par rapport aux autres jardins et sa proximité du Trône divin. Le Firdaws est le source des fleuves célestes qui parcourent tous les autres jardins. Le jardin d’Eden est le 2ème, puis le jardin de l’Eternité, puis celui de la Béatitude, celui de l’Abri, celui de la Demeure de la Paix, enfin la maison de la Majesté. Tout les jardins sont attachés à la station de « Wassila » pour que tous les habitants de chaque jardin jouissent de la rencontre du prophète Muhammad (SAWS) et cette station brille et illumine tout les jardins du Paradis comme le soleil illumine la terre.

 

Le Paradis demeurera éternellement : Croire en l’éternité du Paradis et de l’Enfer est un principe de foi chez les croyants des 3 grandes religions.



L'Enfer

L’Enfer est déjà crée comme le Paradis. Il se trouve en-dessous des 7 terres. Il est constitué de 7 niveaux superposés : le plus haut est la Géhenne où se trouvent les musulmans désobéissants qui seront châtiés ; après leur délivrance, Dieu la détruira. Le 2ème niveau est les flammes ardentes où seront châtiés les désobéissants de la communauté juive. Le 3ème niveau est la Destructrice où seront châtiés les désobéissants de la communauté chrétienne. Le 4ème niveau est l’Incandescent réservé à d’autres gens infidèles. Le 5ème niveau est l’Embrasé où sont ceux qui ne croivent pas en Dieu. Le 6ème niveau est la Fournaise pour les polythéistes et les idolâtres. Le 7ème niveau est Le Précipice réservé aux hypocrites et aux démons.

L’Enfer est totalement sombre, sa chaleur est un vent brûlant et étouffant, les braises sont les infidèles et les idoles adorées par les polythéistes. L’Enfer est une demeure pour le malheureux, le mécréant, l’ignorant, le rénégat (celui qui sait la vérité mais subsiste dans l’infidélité).

 

Preuves sur l’éternité de l’Enfer : Les gens ressusciteront dans la situation dans laquelle ils sont morts. Ensuite, Dieu transformera les croyants en des personnes imberbes, avec une grandeur de 60 coudées et une largeur de 7 coudées, et un âge de 33 ans pour les hommes et les femmes. Quant aux infidèles, ils subiront une transformation physique : des dents vont pousser et les jambes seront comme des montagnes. Les dents deviendront comme le mont Uhud, leurs jambes comme le mont Warqan et leurs postérieurs auront une surface de 3 nuits de marche.

 

Les spécificités du jour du jugement dernier : Ce jour-là, les gens seront rassemblés pour être jugés sur leurs actes accomplis dans leur vie. Il commence dès la résurrection des gens et reste éternellement. Ce Jour est caractérisé par la peur, la fatigue et la lenteur. Chacun va ressentir sa durée différemment. Les impies rencontreront une grande souffrance, les désobéissants parmi les croyants ressentiront une moyenne souffrance et les croyants pieux vivront comme le temps d’une prière. Les prophètes, les martyrs, les véridiques et les gens pieux seront préservés de tout ce qui pourrait accabler les personnes. Ils seront rassurés par les Anges.


 

 

Repost 0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 21:33

La foi aux Prophètes
الايمان بالانبياء


Les prophètes cités dans le Coran

Il en a 25 : Adam, Nuh (Noé), Idriss (Esdras), Salih, Ibrahim (Abraham), Hud, Lot, Yunus (Jonas), Isma'il (Ismaël), Ishaq (Isaac), Yaqub (Jacob), Yusuf (Joseph), Ayyub (Job), Chu'ayb, Mussa (Moïse), Harun (Aaron), Alyasa (Yeshua), Dhu alkifl, Dawud (David), Zakariyya (Zacharie), Sulayman (Salomon), Ilyas, Yahya (Jean), Issa (Jésus) et Muhammad (sallalahu alayhi wa salam).


Croire en ces prophètes, en leurs messages et en leurs prophéties

Il faut croire de manière forte aux prophéties et aux messages dans le Coran car quiconque n'y croit pas renie sa foi et devient non-croyant. On doit croire aussi aux prophètes non mentionnés dans le Coran ni dans la Sunna.


Les prophètes les plus puissants

Il en a 5 : Noé, Abraham, Moïse, Jésus et Muhammad (SAWS).


Le sujet du message

1) Annoncer que la satisfaction, la récompense et le paradis attendent ceux qui croivent en Sa divinité suprême et aux Messagers et obéissent et choisissent la paix divine en se soumettant à ses impératifs.

2) Avertir les gens de la colère divine en cas de désobéissance et d'apostasie.

3) Instaurer l'adoration de l'unique Dieu, vivre en conformité avec Sa religion et mettre en pratique l'unicité de la Seigneurie, de la divinité, des beaux noms et des attributs de perfection.


Le devoir envers les Messagers

1) Croire en la véracité de leurs propos : Croire que les Messagers disent vrai et croire en leur existence et leurs messages sans aucune distinction entre eux, sinon on renie sa foi et sa croyance. Les juifs, eux, ne croivent qu'aux prophètes antérieurs à Moïse sans reconnaître les prophètes qu'il a eu après. Les chrétiens, eux, croivent à Jésus et aux prophètes antérieurs précédents sans reconnaître le message de Muhammad (SAWS).

2) Croire qu'ils ont accomplis leur mission : Croire qu'ils ont communiqué leur message et explicité leurs enseignements.

3) Il faut leur obéir  car obéir aux Messagers, c'est obéir à Dieu.

4) Croire en leur perfection : Croire en la perfection des Messagers dans la connaissance, les dires et les oeuvres. Ils sont les plus véridiques, ont des qualités parfaites, personne ne peut les égaler, ils sont protégés du mensonge, de l'erreur, de la trahison, de la paresse, de la dissimulation. Ils sont éloignés des péchés mineurs et majeurs. Ils ont des qualités de véracité, d'intelligence et de sincérité.

5) Croire qu'il n'y a pas d'exclusivité masculine dans la prophétie

6) Croire en leur humanité : Croire que les Messagers sont des humains qui mangent, boivent, dorment, s'amusent, travaillent, se marient, procréent, furent torturés, furent réprimés ou même tués, tombent malades, ressentent les douleurs, souffrent de la chaleur et du froid, ont faim et soif, sont fatigués, lassés et énervés.

7) Les Messagers n'ont pas une nature divine : Croire que les prophètes n'ont pas de qualités divines comme gérer l'univers, détenir le sort du bien et du mal, influencer la volonté divine, connaître le futur...

8) Croire qu'ils sont soutenus par des miracles et des signes surnaturels : Les prophètes utilisent des signes extraordinaires pour convaincre ou défier les gens.




La croyance au Prophète Muhammad

1) Muhammad (SAWS) est un Prophète-Messager : Un serviteur, élu de Dieu, ayant point adoré d'idoles, ni associé à Dieu et n'a pas commis de péchés.

 

2) Croire qu'il est le sceau des prophètes

 

3) La prophétie ne se renouvellera jamais après lui : Celui qui prétendra être un prophète après Muhammad (SAWS) sera un imposteur.

4) Muhammad (SAWS) est le symbolede la piété : Ce qui explique qu'il est le guide de tous les croyants, le bienfaisant absolu, ce qui le met au sommet de la bonne morale. Tout croyant peut l'imiter et le suivre.

 

5) Il est le bien-aimé de Dieu : car il a mérité le degré d'amour divin le plus élevé et a acquit l'amitié divine.

 

6) Il a un message universel : qui concerne les humains et les djinns, le Prophète (SAWS) a été envoyé à l'univers entier.

 

7) De l'amour du Prophète (SAWS) : Tous les croyants ont le devoir d'aimer le Prophète (SAWS) par-dessus tout pour prouver leur sincérité.

 

8) Croire que Dieu a soutenu Son Prophète (SAWS) par des miracles : Dieu a envoyé des miracles pour soutenir Son Prophète (SAWS) pour prouver l'authenticité de Son message de façon certaine. Le Coran reste Son miracle suprême. Il a eu : le fusion de la lune en 2, les pleurs du tronc après qu'il l'ait abandonné pour faire ses discours du vendredi sur une chaire, le jaillissement de l'eau entre ses doigts, l'avertissement du mouton grillé qui était empoisonné...

 

9) Favorisation physique : Son Prophète (SAWS) a été privilégié physiquement. Il avait des signes de la prophétie par certains des gens du livre.

 

10) Favorisation morale : Le Prophète (SAWS) était privilégié moralement : il a jamais menti, jamais commis d'actes désapprouvés, dégouttants ou malveillants, il était courageux, très miséricordieux, tendre et bienveillant envers tout le monde. Il était très généreux, pardonneur et tolérant. Toutes ces qualités ont prouvé la prophétie de Muhammad (SAWS).

 




Repost 0
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 18:07

La foi aux livres saints
ال يمان با لكتب





Livres cités dans le Coran

La Thora : révélé sur Moïse.
L'Evangile : révélé sur Jésus-Christ.
Les Psaumes : révélé sur David.
Les Tablettes : révélé sur Abraham.

On doit croire aussi aux livres non cités dans le Coran car Dieu a fait descendre un livre avec chaque prophète avec la vérité pour régler les divergences dans leurs peuples, pour le communiquer et enseigner les lois divines. Malheureusement, les hommes ont altéré certains enseignements existants dans ces livres.



Le Coran

Dernier livre révélé par Dieu, il est la parole de Dieu au sens littéral. Il est l'élément central de l'Islam, il est récité lors des prières quotidiennes des passages du Coran et l'éducation consiste à l'apprendre par coeur. C'est la principale source de loi islamique avec la Sunna.

Le Coran contient l'essentiel des enseignements divins : l'essentiel des révélations et messages anciens, tel que l'unicité divine, l'unicité de la séniorité et l'unicité des beaux Noms et attributs de perfection. Il a révélé les falsifications introduites par les hommes au fil du temps. Il est un mode de vie pour toute l'humanité qui montre le bonheur dans ce monde-ci et dans l'au-delà.

 

Le Coran est primordialement sauvegardé : car il est le livre envoyé à toute l'humanité contrairement aux autres qui ont été envoyé à une communauté précise. Les communautés précédentes sont intervenues pour reformuler leurs écritures.


Pourquoi les autres livres ne peuvent pas être attribués à Dieu selon les musulmans?

1) Parce que les traductions sont altérées.
2) Il a eu des commentaires personnels ajoutés à la parole divine.
3) Tous ces livres ne sont vraiment pas attribuables aux prophètes à cause du manque de transmetteurs dignes de confiance.
4) La multitude des versions et des divergences montre la fragilité de l'authenticité de ces récits.
5) Les croyances enseignées par ces livres laissent perplexes car elles attribuent à Dieu des choses inadmissibles comme l'élection d'une race, assimilation de Dieu aux créatures, l'accusation d'impuretés aux prophètes...

Face à cela, les musulmans doivent croire en l'authenticité de l'origine de ces récits et qu'ils furent révélés sur des prophètes dignes et qu'ils contiennent le même message de l'Islam.


En résumé

La Bible juive : appelés textes sacrés hébreux, 39 livres écrits en hébreu à l'origine avec quelques passages en araméen.

La Bible chrétienne : 2 parties, l'Ancien Testament et le Nouveau Testament (27 livres). La version utilisée par les catholiques est la Bible du judaïsme et 7 autres livres et adjonctions. Les protestants utilisent 39 livres de la Bible juive.


 

Repost 0
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 20:10

La foi aux anges

الايمان بالملائكة




Présentation générale

Un ange est un être spirituel considéré comme un messager ou un intermédiaire entre Dieu et l'humanité. Ils ont pour rôle d'instruire, d'informer ou donner des ordres aux hommes et jouent le rôle d'intermédiaire entre l'homme et le divin. Ils peuvent être gardiens et protecteurs.


Définition

La foi aux anges et la croyance en l'existence de créatures invisibles que Dieu créa de lumière, qui ne désobéissent pas aux ordres divins et se consacrent totalement à leurs fonctions ainsi qu'à l'adoration de Dieu.


Caractéristiques des anges

Ce sont des créatures invisibles : sans corps opaques ; n'ont pas besoin de manger, ni de boire, ni de dormir, ni de procréer ; excepts de passion animale, de tout péché et de toute erreur.

Ils ont la possibilités de se transformer en différentes formes.

Ils ont des ailes


Relation des anges avec les hommes et leur rôle dans l'univers

Ils font des invocations et des louanges
Ils organisent l'univers et la protection des créatures, de laur vie, de leurs biens et les aider à être actives dans ce bas-monde
Ils veillent sur la matière universelle, surveillent les phénomènes naturels et les lois du cosmos
Ils observent et enregistrent chaque évènement humain ou surhumain

Il y a aussi des anges du cosmos, des anges qui s'occupent des montagnes et d'autres gèrent les nuages et la pluie. Il y en a qui surveille le soleil et la lune


Fonctions des anges

La guidance des êtres humains : les aider à adorer Dieu, les aider à suivre le chemin de la guidance et la bienfaisance et se s'éloigner du chemin de l'égarement et du mal.

 

Ils encouragent l'homme dans son adoration de Dieu : inciter les croyants à adorer Dieu, à L'invoquer, à réciter le Coran et à chercher la science et être bienfaisant envers ses semblables.

 

Ils assistent aux assemblées d'invocations

Ils encouragent les gens au savoir

Ils assistent le croyant dans ses bonnes actions :
dans tout effort consacré à l'obéissance de Dieu, et particulièrement en cas de légitime défense contre un agresseur.

 

La transcription des actes des gens :  enregistrer, transcrire et recenser les actions des hommes.

 

En général, veiller sur l'homme depuis sa conception jusqu'à sa mort ; s'occuper de sa formation et sa transformation à travers les étapes ; prescrire son gain, ses oeuvres, le terme de sa vie, ses malheurs, ses moments de bonheur ; accompagner, le protéger et prendre son âme à la mort ; exposer ses dires et actes devant son Créateur ; se charger de son châtiment et de sa récompense ; inspirer d'accomplir le bien ; prier Dieu pour l'homme et intercéder pour lui ; inciter à travailler pour l'au-delà.

 

 

Les anges cités

Gabriel :  Archange chargé de la révélation, qui revivifie les coeurs et les âmes.
Machael : Ange chargé de la pluie qui revivifie le buisson pour les êtres vivants.

Raphaël : Ange chargé de souffler dans la trompe pour les âmes aux corps afin de les ressusciter.

L'ange de la mort :  chargé d'enlever les âmes aux êtres humains à leur terme.

Malik : Ange qui gouverne le Feu.

Les anges gardiens et scribes : Anges chargés de transcrire les actes des humains et chargés de les protéger.

Les anges porteurs du Trône
Les anges du Feu
Les anges du Paradis :
accueillir les croyants et préparer les plaisirs et délices pour eux.

Les anges scribes : 2 anges pour chaque homme :

1 à sa droite qui transcrit les bonnes oeuvres

1 à sa gauche qui transcrit les mauvaises oeuvres

Les anges gardiens : 4 anges qui se rallient jour et nuit pour protéger l'homme. Quand celui-ci marche, l'un se met devant et l'autre derrière. Et quand il dort, l'un se met dehors du côté de sa tête et l'autre debout du côté des pieds.




Les fruits de la croyance aux anges


Croire aux anges implique la croyance à l'invisible, une des qualités des vrais croyants.

La disparition des superstitions : La croyance à l'invisible éloigne les principaux facteurs de superstitions : l'illusion, l'imaginaire et les peurs.

 

L'incitation à la droiture : La croyance en leur présence et leur surveillance des actes et dires des humains ainsi que leur témoignage donne la honte de commettre des péchés ou ce qui déplaît à Dieu et Ses anges.

 

L'inspiration de la patience : L'homme a besoin d'endurance, d'espoir, d'accompagnement et de soutien de la part des anges face aux épreuves pour avoir la sérénité.

 

L'amitié : Quand l'homme se retrouve seul, les anges lui tiennent compagnie, proposent leur amitié, offrent leur soutien et leur encouragement pour l'aider dans son chemin.

 

 Ils les confirment dans leur adoration : car les anges sont aussi des serviteurs de Dieu

 

L'accompagnement de l'homme : accompagner l'homme tout au long de sa vie, dans ce bas-monde pour lui ramener le bonheur, le guider, lui inspirer de faire le bien et de s'accrocher à la vérité.


Ils prient pour les croyants et demandent pardon pour eux

Repost 0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 19:01

La foi en Dieu
ال يمان با لله




Signification de la foi :

La foi en Dieu est le fondement de l'ensemble des éléments de la croyance en islam. Celui qui ne connaît pas Dieu ne pourra jamais connaître les spécificités de la création et l'univers. La foi consiste à croire en un Dieu, Unique, Absolu, Omniscient pour exclure tout polythéisme. C'est du monothéisme pur qui exige de l'homme sa soumission totale, volontaire et inconditionnelle à la volonté de Dieu. Il faut reconnaître qu'il n'y a de dieu que Dieu et que Muhammad est le Prophète de Dieu. Avec cela, toute association est interdite que ce soit un objet, une idée, un désir ou une passion. Dieu aime l'homme qui se rappelle, invoque Son nom, chante Sa gloire ou pleure dans Ses mains et affirme sa servitude, son attachement et sa dévotion.


1er élément : l'unicité de la création :


Elle consiste à croire en l'exclusivité de la seigneurie divine et la singularité des Noms divins, c'est-à-dire que Dieu est Unique, le vrai possesseur, le roi du jugement dernier, celui qui donne la vie et la mort.

La singularité des Noms divins : Ce sont des attributs décrivant Dieu sous ses multiples aspects. Il est recommandé de les mémoriser et les réciter, les méditer, les utiliser dans les invocations. Ils sont les guetteurs de la foi qui imprègnent l'esprit du fidèle quand il oublie.

Ce qui est interdit d'attibuer à Dieu : Dire de Dieu qu'Il s'est choisi une communauté, qu'Il se venge pour eux, croire que Dieu se réincarne en homme, peut se faire tuer, peut manger, boire ou marcher sur terre.


Nombre des Noms divins :
99.


Signification du dénombrement des Noms divins :
Il signifie que chaque croyant doit les connaître, les apprendre, les comprendre et les appliquer en respectant le sens dans la prière. Quiconque apprend les Noms divins, réfléchit sur leurs sens, applique leurs enseignements et glorifie Dieu accèdera au Paradis.


2ème élément : l'unicité de l'adoration :


Elle se résume à la sincérité de l'intention et de la singularité de l'adoration. L'adoration doit être volontaire et inconditionnelle. Elle est l'enseignement primordial et le but de l'envoi des messagers. Les 4 conditions du témoignage sont : la science, la connaissance, l'authenticité et l'affirmation.
Quand Dieu témoigne qu'il n'y a d'autre dieu que Lui, Il ordonne aux hommes de croire en Lui et leur montre que toute autre divinité est fausse et ne mérite pas d'être adorée et que Lui seul mérite l'adoration. De cela découle les fruits de la foi en Dieu qui sont :

La qualité de l'amour à l'égard de Dieu : Le fruit de la foi l'amour de Dieu à son serviteur et l'amour du serviteur à son Dieu. La force de la foi est proportionnelle à la sincérité de l'amour de Dieu. 3 choses caractérisent les bienfaits de la foi : il aime Dieu et Son Prophète (SAWS) par dessus tout, il déteste devenir infidèle après que Dieu l'ait guidé comme il déteste être jeté dans l'enfer et il n'aime que Dieu. On peut aimer quelqu'un d'autre mais cet amour doit rester inférieur à l'amour de Dieu.

L'humilité : Cette qualité génère la compassion envers ses frères. Elle doit rester à son niveau, sinon ça devient de la servilité, ce qui est déconseillé. Les gens cupide et hautain iront en enfer. Les signes sont par exemple céder sa place à un homme de savoir, à une personne âgée ou à un malade, parler gentillement avec les gens, rendre service et aider à transporter leurs affaires.

 

La fierté : Le fidèle est fier de ce qu'il est, il n'a pas honte devant ses détracteurs et se sent fort grâce à sa foi en Dieu. Mais il faut pas tomber dans la vanité.

 

L'effort : Le fidèle déploie ses efforts pour maîtriser son être et rester droit, pour défendre ses droits, ses biens et sa patrie, pour prêcher la bonne parole et montrer le caractère recommandé par l'Islam.

 

La crainte de Dieu : Quand il a cette crainte, le serviteur est dominé par l'idée que Dieu est le plus grand, donc il s'efface devant le maître absolu en raison de l'insignifiance de l'humain devant le divin, ce qui emplit son coeur d'une crainte respectueuse à la vue des merveilles de la création.

 

L'invocation de Dieu : L'invocation permet au coeur du fidèle de rester éveillé tant que sa langue continue à chanter la gloire divine. Celui qui aime ne cesse d'invoquer son bien-aimé et de lui faire l'éloge. Elle permet de prouver son attachement à Dieu et sa servitude à son égard et montrer son détachement de ce bas-monde.

 

La confiance en Dieu ou tawakkul : Le fidèle se sent accompagné quand les gens le croient seul, et se sent soutenu et fort au moment où les gens le voient faible. Celui qui a Dieu avec lui, il n'est jamais isolé, celui qui se sent assisté il n'est jamais lâché et celui qui se nourrit de l'amour éternel n'est jamais affaibli.

 

L'espoir en Dieu ou 3amal : L'amour remplissant le coeur du fidèle le protège du désespoir qui n'atteint que les coeurs vides d'espoir. Il s'efforce de vivre sa spiritualité sans se détacher de la société et s'éloigner des hommes car il a espoir que Dieu va l'aider dans les 2 aspects, spirituel et temporel.

 

L'adoration de Dieu ou 3ibada : Le mode d'administration musulman garantit au croyant une vie harmonieuse ici-bas et la félicité dans l'au-delà. Il a 2 types d'adoration :

 


Adoration physique ou 3ibada badaniyya :
La prière est un acte de recours, de soumission et d'adoration. L'inclinaison et la prosternation sont les éléments les plus importants car personne n'a le droit de les faire devant un autre que Dieu, idem pour le jeûne du Ramadan, de l'immolation des bêtes et les tours rituels à la Mecque.

 

Adoration orale ou 3ibada lafdiyya : Toute invocation, méditation, prononciation des voeux et sollicitation de pardon doivent se faire dans l'intention d'adorer Dieu. Les Noms et Attributs de Dieu son un moyen d'adoration.



 

 

Conclusion :


L'Islam enseigne d'adorer Dieu en ayant conscience que nous sommes en Sa proximité et Le voyons et que Son regard est perpétuellement en Sa proximité et que nous nous tenons devant Lui.






 

Repost 0
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 21:09

Les 6 pilliers de la foi






Je veux vous faire partager un résumé d'un livre que j'ai lu et  que j'ai trouvé très bien.

Ce livre s'appelle "La plus grande croyance universelle, fondements et pratique" du Dr Taher Mehdi, à l'édition Dar Al Kalemah.

Le thème de ce livre est  les 6 pilliers de la foi qui sont :


1) La foi en Dieu (al-imane bi-l-llahi)

2) La foi aux anges (al-imane bi-l-mala'ikah)

3) La foi aux livres saints (al-imane bi-l-kutubi)

4) La foi aux prophètes (al-imane bi-l-anbiya)

5) La foi au jour dernier (al-imane bi-l-youmi al-akhiri)

6) La foi au destin et à la fatalité (al-imane bi-l-qadari wa-l-qada'i)



Repost 0