Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog journal-musulmane-reconvertie
  •   le blog journal-musulmane-reconvertie
  • : Voici mon blog sur ma belle religion qu'est l'islam!!
  • Contact

Recherche

Archives

29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 18:51

1- Le péché originel et le rôle et l'image d'Eve dans le christianisme :

 

   Les 3 religions sont d'accord sur le fait que l'homme et la femme sont créés par Dieu. Il y a eu désaccord peu après la création d'Adam et Eve. La création est racontée dans la Génèse 2 : 4 - 3 : 24 : Dieu leur a interdit de manger des fruits de l'arbre interdit mais le serpent a séduit Eve à en manger et ensuite Eve a séduit Adam. Quand Dieu a reproché à Adam ce qu'il a fait, il a jeté tout le blâme sur Eve. Donc Dieu a dit à Eve qu'il rendrait très grandes ses souffrances et sa grossesse ; et à Adam, il a dit qu'il était banni du Paradis.

   Dans le concept islamique du péché originel, le Coran jette le blâme sur Adam et Eve (Coran sourate 7 : 19-23). Il a aucun indice sur le fait qu'Eve ait trompé Adam. Eve n'est ni tentatrice, ni séductrice, ni trompeuse. On ne peut pas attribuer à Eve les souffrances de la grossesse. Dieu ne punit personne pour les erreurs commises par un autre. Adam et Eve ont demandé pardon à Dieu et Dieu leur a pardonné à tous deux.

    L'image d'Eve dans la Bible a eu un impact négative sur les femmes dans la tradition judéo-chrétienne. Elles étaient toutes indignes de confiance, moralement inférieures et malfaisantes. Les menstruations, la grossesse et l'accouchement étaient considérés comme des punitions. "Et j'ai trouvé plus amère que la mort la femme dont le coeur est un piège et un filet, et dont les mains sont des liens ; celui qui est agréable à Dieu lui échappe, mais le pécheur est pris par elle. Voici ce que j'ai trouvé, dit l'Ecclésiaste, en examinant les choses une à une pour en saisir la raison ; voici ce que mon âme cherche encore, et que je n'ai point trouvé. J'ai trouvé un homme entre mille ; mais je n'ai pas trouvé une femme entre elles toutes" (Ecclésiaste 7 : 26-28). "Toute malice, plutôt que la malice de la femme "..." La femme a été le principe du péché, et c'est à cause d'elle nous devons tous mourir" (Ecclasiaste 25 : 19, 24).

   Les rabbins juifs ont établi une liste de 9 malédictions infligées à le femme : la peine du sang des règles et de la virginité, le fardeau de la grossesse, la souffrance de l'accouchement, la charge d'élever les enfants, sa tête est couverte comme en deuil, elle se perce les oreilles telle l'esclave à vie qui sert son maître, elle n'est pas assez crédible comme témoin et après tout cela : la mort. Les juifs orthodoxes récitent dans leur prière quotidienne du matin : "Béni le Dieu Roi de l'univers qui ne m'a pas fait femme".

   Le rôle d'Eve dans le christianisme est très grand car elle est la raison pour laquelle Jésus-Christ serait venu sur terre à cause de sa désobéissance à Dieu. Elle a commis un péché, a séduit Adam en le poussant à faire de même et de ce fait, Dieu les a expulsé du Paradis à cause d'elle. Ils léguèrent le péché, qui n'a pas été pardonné par Dieu, à tous leurs descendants donc tous les êtres humains naissent dans le péché. Pour purifier l'humanité du péché originel, Dieu devait sacrifier Jésus sur la croix, donc Eve est responsable de son erreur, du péché de son mari, du péché originel de toute l'humanité et de la mort de Jésus.

   Saint Paul dit dans le Nouveau Testament : "Que la femme apprenne dans le silence, en toute soumission ; mais je ne permets pas à la femme d'enseigner ni d'user d'autorité sur l'homme ; mais elle doit demeurer dans le silence ; car Adam a été formé en premier et puis Eve et Adam n'a pas été trompé mais la femme, ayant été trompé, est tombé dans la transgression" (Timothée 2 : 11-14). Saint Tertullien disait à ses soeurs dans la foi : "Savez-vous que vous êtes chacune une Eve? La sentence de Dieu sur votre sexe subsiste aujourd'hui : la culpabilité soit donc exister nécessairement. Vous êtes la porte du Démon : vous avez décacheté l'arbre interdit. Vous avez déserté les premières la loi divine : vous avez persuadé celui que le Démon n'a pas été assez courageux pour attaquer de face. Vous avez détruit si facilement l'image de Dieu, l'homme. Par la cause de votre désobéissance, même le fils de Dieu a dû mourir". Saint Augustin disait : "Quelle différence que ce soit une mère ou une épouse? Nous devons toujours prendre garde d'Eve tentatrice qui subsiste dans chaque femme...je ne vois pas quelle utilisation peut faire l'homme de la femme, si on exclut la fonction d'élever les enfants".

   Dans le concept islamique, le regard sur l'homme et la femme est pareil. Leur but est l'adoration de Dieu, exercer les bonnes actions, ne pas commettre de péchés et ils seront évalués tous deux en conséquence. Il y a l'exemple de femmes idéales comme la vierge Marie et la femme de Pharaon : "Et Allah a cité en parabole pour ceux qui croient, le femme de Pharaon, quand elle dit : "Seigneur, construis-moi auprès de Toi une maison dans le Paradis, et sauve-moi des gens injustes". De même, Marie, le fille d'Imran qui avait préservé sa virginité ; nous y insufflâmes Notre Esprit. Elle avait déclaré véridique les paroles de son Seigneur ainsi que ses Livres : elle fut parmi les dévoués"(Sourate at-Tahrim (66), versets 11 - 12).

   "Les musulmans et musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d'aumônes, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d'Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense" ( Sourate Al-Ahzab ( 33), verset 35). "Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne oeuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions" (Sourate An-Nahl (16), verset 97).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ve Sopoude 01/05/2016 13:33

une vie chretienne engarge