Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog journal-musulmane-reconvertie
  •   le blog journal-musulmane-reconvertie
  • : Voici mon blog sur ma belle religion qu'est l'islam!!
  • Contact

Recherche

Archives

13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 01:17

Les interdits alimentaires

 

A) Dans le judaïsme :

   La nourriture doit être casher, c'est-à-dire conforme aux prescriptions. La kashrout est l'ensemble des règles qui régissent l'alimentation.

   Le porc, les crustacés, les poissons sans écailles sont interdits. Quand la viande est permise, il faut séparer la chair du sang qui est impur et tabou. L'animal, abattu et égorgé rituellement, doit être vidé de son sang. La viande doit aussi être salée en signe de purification.

   On ne doit pas non plus consommer des aliments lactés et carnés au cours du même repas.

   De ce fait, la cuisinière doit utiliser 2 services de casseroles et de plats : un pour les produits laitiers et un pour les produits carnés. Les 2 services ne doivent jamais être lavés ensemble et doivent être essuyés avec des torchons différents. Il faut veiller à ce que les plats n'éclaboussent pas sur l'autre.

   Il est possible de manger des produits laitiers après avoir mangé de la viande mais il faut se rincer la bouche avant.

  

B) Le christianisme :

   Les interdits religieux juifs ont été pour la plupart abolis par les chrétiens.

   En souvenir du vendredi de la Passion du Christ, la consommation de la viande, remplacée par le poisson, est interdite. Jusqu'au concile Vatican II qui interdit de consommer de la viande et des matières grasses d'irigine animale.

   Il reste l'interdiction de manger de la viande le mercredi des Cendres et les vendredis de Carême, mais cette obligation est peu suivie par les pratiquants. Aujourd'hui, le christianisme encourage surtout à ne pas se laisser aller à la gourmandise.

   Certains groupes se réclamant du christianisme continuent d'observer les interdits alimentaires bibliques.

C) L'islam :

    Les interdits sont séparés entre le licite (halal), le douteux et l'illicite (haram).

   Moins stricts que ceux des juifs, les interdits sont la consommation d'alcool, de porc (sa viande, da graisse, ses os, sa peau), de carnassier, de chien, de chat et d'équidés car on finit par ressembler à ce que l'on mange.

   L'abattage des animaux est réglementé. Il faut prononcer le nom de Dieu sur l'animal vivant que l'on veut abattre.

   Les textes sacrés juif et musulman recommandent de faire souffrir le moins possible l'animal. Les musulmans peuvent manger de la viande casher.

   Au-délà des interdits, les musulmans évitent le gaspillage. Il est interdit de tuer un animal dans un autre but que pour manger.

   Il est aussi recommandé de ne pas manger et boire dans des ustensiles en or et en argent. cela éloigne le pêché de l'orgueil.

   Le vin est bannis qu'ils soit produit à partir de raison, de dattes ou autres car il peut énivrer, provoque le tremblement, affaiblit la force, pousse à l'adultère et à faire couler le sang. Cependant, il est permit de boire du vin seulement pour sauver la vie si aucune autre solution est possible.

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marc lesiinge 19/03/2014 18:20

salut